Billet de blog

Algérie - Une usine de production de panneaux solaires de 200 MW

Le groupe Zergoun Green Energy a inauguré le 7 juin une nouvelle usine de production de panneaux photovoltaïques à Ouargla, dans le nord de l’Algérie, en présence des ministres algériens de l’Industrie et de la Transition énergétiques et des Energies renouvelables, Ahmed Zeghdar et Benattou Ziane. Il s’agit de la première du genre dans le pays et de la plus grande en Afrique

Sur une superficie totale de 9 200 m2 et équipée par Mondragon Assembly (Espagne), l’usine de génération 4.0 automatisée à plus de 95 % disposera d’une capacité annuelle de 200 MW et produira dans un premier temps des modules mono PERC M3 de 5 et 6 busbars d’une puissance 405-415 Wc. Les modules verre-backsheet et verre-verre pourront être monofaciaux et bifaciaux.

Des modules M10 et M12 à partir de 2023

Selon les informations fournies par une source de la diaspora algérienne à pv magazine France, une adaptation des lignes pour accepter les formats M10 et M12 est prévue pour début 2023. L’usine est déjà compatible avec la technologie cellules TOPCon prévue de succéder au MonoPerc.

L’investissement total de 1,7 milliard de dinars (près de 11 millions d’euros), qui comprend le bâtiment et les équipements, a été financé par Zergoun Green Energy à 50 % sur fonds propres et à 50 % via des prêts bancaires. Des partenariats avec l’université d’Ouargla et des acteurs du secteur solaire, tels que le centre de développement des énergies renouvelables (CDER) et le CRTSE et des acteurs EPC aux Moyens Orient sont déjà en discussions avancées.

Des synergies sont également prévues, comme la mutualisation des achats des matières premières, avec l’usine de production de Milltech à Mila, dans l’est du pays, qui possède une capacité de production de modules M3 de 100 MW. Les premières commandes sont prévues pour l’Afrique et le moyen orient via la diaspora Algérienne active aux Emirats Arabes Unis et en Afrique.

Le site a pour vocation à satisfaire 20% des besoins du marché national et de fournir les cinq centrales solaires futures qui verront le jour à Ouargla, à Touggourt, à Bechar, à El-Oued et à Laghouat dans le cadre de l’appel d’offres “Solar 1 000 MW”, qui oblige les soumissionnaires à un minimum de 30 % de contenu local.

Une capacité de production de 500 MW en préparation

Selon nos informations, d’autres projets d’assemblage de panneaux PV en Algérie sont en cours de finalisation totalisant une capacité additionnelle de production d’environ 500 MW sur des technologies M10-M12 et bifacial et sont prévues pour une mise en service dans le courant de 2022, voire 2023.

Toujours afin de répondre aux besoins croissants du secteur du solaire algérien et africain l’entreprise Zergoun Green Energy a créé avec l’entreprise grecque Elvan un joint-venture, afin de mettre en place une usine de production de structures métalliques à Ouargla, afin de fournir les marchés algérien, grec et africain.

Source : PV magazine

 

Indéfini
0
Aucun vote pour le moment