PV

En conditions réelles de fonctionnement des modules photovoltaïques, il existe des pertes de rendement « mystérieuses » liées au phénomène de dégradation induite par le potentiel (PID). Ce phénomène a rapidement attiré l’attention au sein de l’industrie PV avec l’élaboration de normes internationales et de nouvelles méthodes de test.

Cet article présente le contexte du PID et explore les facteurs d'impact associés et les moyens de réduire le PID.

Dans cette suite d'articles consacrés aux défauts visuels de qualité, nous attirons votre attention sur un autre défaut de qualité.

Défaut n°3 : Des débris sous le verre

Des particules externes à l'intérieur du module solaire constituent un autre défaut que vous pouvez facilement repérer vous-même.

Ces particules peuvent varier, notamment de simples débris de soudure (souvent de petits morceaux de fil de languette), du tissu ou même des insectes.

Les défauts visuels de qualité

 

Il arrive que la plupart des acheteurs de modules solaires, que nous sommes, fait confiance à un fabricant ou même un revendeur, uniquement parce que celui-ci possède des « certifications appropriées » et offre une « certaine garantie » sur ses modules. Pourtant, ces 2 éléments ne sont pas forcément des facteurs assurant de la qualité du module acquis.